Une très rare René Bonnet Aérodjet 1963 au Grand Prix de Tours

Rene Bonnet Aerodjet

Une fois de plus, le Grand Prix de Tours comptera  une voiture exceptionnelle, de par son histoire et sa rareté.

Pour l’édition 1963 des 24 Heures du Mans, René Bonnet fit construire 6 Aérodjet pour concourir en catégorie LM/6. Aujourd’hui, il n’y a que deux survivantes, dont celle que nous vous présenterons ce weekend : La Numéro 41, conduite par Basini et Bouharde.

L’autre exemplaire rescapé finira 13ème au classement général, avec à son volant Jean Pierre Beltoise participant à sa toute première course automobile, après son accident en compétition moto.


Publié le juin 18, 2014


Sponsors

Retrouvez tous les sponsors du Grand Prix de Tours.