Organisation de l’association

Corinne PIZANI

Corinne PIZANI (†)


Poste : Membre d'Honneur
Organisateur : de 2003 à 2011

Décédée en 2011.
Présidente de 2008 à 2011, bien connue sur les circuits et les manifestations d’avant guerre elle a apporté un nouvel esprit à cette manifestation.

Née en 1956, d’une famille de sportifs de haut niveau, passionnée par les chevaux et l’automobile ancienne, elle rejoint l’équipe de Michel LOREILLE en 1985 dans sa société d’évènementiels comme assistante sur les organisations du Circuit des Remparts d’Angoulême et du Grand Prix d’Avignon.

Michel Loreille

Michel LOREILLE


Email : grandprixdetours@wanadoo.fr
Poste : Président
Organisateur : 1993 puis de 2003 à aujourd'hui

Né en 1953, sa passion de l’automobile lui viendra de son père pilote amateur qui l’emmènera aux 24H du MANS dès son plus jeune âge. Après des études à la Faculté de Droit de Poitiers, il entre dans l’entreprise familiale, son permis en poche, ses premières économies seront pour l’achat de voitures de marques sportives.

1980 : Avec quelques amis, il crée le premier criterium historique en France : Le CRITERIUM de TOURAINE V.E.C, puis la même année devient co-organisateur des COUPES DE L’AGE D’OR devenu ensuite GRAND PRIX DE L’AGE D’OR LANVIN (à l’époque 3eme épreuve Automobile de France après les 24H du Mans et le Grand Prix de France de F 1).

1981 : Il crée le MG CLUB DE FRANCE, qui deviendra l’un des plus grands Clubs de Marques en France (Membre de la Fédération Française des Véhicules Anciens).

1982 : Membre de la Commission Historique de la Fédération Française du Sport Automobile, il fait homologuer le CIRCUIT des REMPARTS d’ANGOULEME, et en devient le Directeur : « épreuve très médiatisée dans les années 80 et 90 ». Il en redevient le Directeur du Circuit pour l’édition 2017.

1985 : Sa passion prenant le pas sur l’entreprise familiale, il crée sa société d’évènementiels uniquement spécialisé dans l’automobile ancienne : « la première en France » avec la création dans les années 90 : Des GRANDES HEURES DE MONTLHERY, du GRAND PRIX d’AVIGNON, du GRAND PRIX de TOURS, du GRAND PRIX de LAON, il est également présent dans de nombreuses co-organisations, telles que les COUPES HISTORIQUES du MANS, le GRAND PRIX de TANGER, on le verra également sur le GRAND PRIX de TUNIS et le GRAND PRIX de MALTE, ainsi que sur des manifestations Motonautiques et Aéronautiques.

1986 : Conscient des difficultés d’immatriculation et de circulation de la CGC via la FFAE (ex FFVE), avec un collectif il est demandeur de la requête par-devant le Conseil d’Etat pour les Cartes Grises de Collection, la loi sera modifiée.

Il est l’un des organisateurs qui ont le plus médiatisé la voiture ancienne en France et en Europe des années 80 à la fin des années 90. Il a aussi suscité beaucoup de vocations pour la sauvegarde du patrimoine automobile.

Licencié à la FFSA depuis 1979, on le voit dans de nombreuses épreuves comme LE MANS CLASSIC, les MILES MIGLIA, GOODWOOD ou le LONDRES BRIGHTON avec des autos historiques ; RENE BONNET Aerodjet ex le Mans 1963 / BENTLEY 3 Litres – le MANS 1924 / MASERATI A6GCS ex Le MANS et ex MILLES MIGLIA 1956 / ALLARD J2 Usine 1950 ou LOTUS Usine 1955, sans oublier son MG Spécial de 1936 sa marque de prédilection ou sa CHEVROLET-CORVETTE groupe IV 7 litres de 1972, dû à sa passion pour le pilote Henri GREDER.

En 2016 il participe à la création de la 22ème Branche du CNPA (Conseil National des Professionnels de l’Automobile) la branche Véhicules Historiques. Crée en 1902 ce plus vieux Syndicat des Professionnels de l’Automobile regroupe 80% de la profession. Cette branche a pour mission la protection du savoir-faire des professions disparues, la formation des jeunes avec transmission des compétences des métiers liés à l’automobile ancienne tels que : tôliers formeurs, charrons, carburologues…, ainsi que l’assistance auprès de l’ensemble des professionnels de l’automobile ancienne au sein du CNPA, en 2017 il en devient le Président.

Il reprend également avec son ami Jean Marc LAFFONT « BUGATTISTE » bien connu après 24 ans la place de Directeur du CIRCUIT des REMPARTS qu’il avait fait homologuer par la F.F.S.A en 1983 et qu’il organisa de nombreuses années.

Michel Loreille avec Juan Manuel Fangio

Michel Loreille avec Juan Manuel Fangio

William SIVIGNY

William SIVIGNY


Poste : Trésorier
Organisateur : 2007 à aujourd'hui

Né en 1951 après JC, les voitures l’ont passionné dès son plus jeune âge , pas au point cependant d’en faire son métier. A donc fait beaucoup plus de  » Droit  » que de travers …
A intégré le GPT en 2007 comme bénévole aux barrières du dimanche, puis « polyvalent tous corps d’ état » , and so on .
S’ est mis au karting à 48 ans , et a fait 3 ans de Rallyes Régionaux , principalement comme navigateur , sur R5GTT Groupe F ; également, une fois, la Course de Côte de Charnizay .
Passionné par le Grand Tourisme des années soixante dix. Tourne périodiquement, en gentleman driver, sur circuit au Vigeant, à Magny-Cour, à Lurcy Levis , pour le fun en TRIUMPH DOLOMITE, ROVER SD 1 ou FORD ESCORTH MK2

Gilles EMAILLE


Poste : Logistique Démonstrations
Isabelle Rambourg

Isabelle RAMBOURG


Organisateur : 2012

Passionnée d’automobiles anciennes, Isabelle Rambourg est la touche féminine de la Manifestation. Souvent vue au volant de son Break MINI COUNTRYMAN avec Corinne Pizani, elle participe à l’organisation du Grand Prix de Tours depuis l’origine, pour gérer l’ensemble de la restauration du Rallye.

Elle assure également l’accueil des concurrents.

Alain BIGEAULT


Poste : Organisation Générale

Philippe BOULEAU


Organisateur : 2012 à aujourd'hui
Tony COUPÉ

Tony COUPÉ


Poste : Gestion du site Internet
Organisateur : 2013 à aujourd'hui

Né en 1985, c’est avec le karting que Tony a commencé son immersion dans le monde de l’automobile. En 2007, il participe à la création du site Tours2piste.com, pour partager l’actualité automobile entre passionnés. L’aventure avec le Grand Prix de Tours a commencé la même année avec la publication de nombreuses photos sur le week-end du GP. La prise de clichés continue chaque année, et c’est en 2013 qu’il rejoint l’organisation pour s’occuper du site Internet avec Éric.

Hervé DERRIEN

Hervé DERRIEN


Poste : Organisation générale
Organisateur : 2009 à aujourd'hui

Né en 1968, c’est le geek de la bande. Passionné de photos et d’informatique. Il a commencé par prendre des photos de l’épreuve en tant que spectateur et petit a petit s’est rapproché de l’organisation. Tout d’abord en installant des barrières le dimanche matin, puis en fournissant ses photos aux membres de l’équipe. C’est logiquement qu’il a rejoint l’équipe organisatrice en 2008 et qu’il a pris le relais de Joël Durand en 2009 pour gérer le site internet jusqu’en 2012.

Francis GOURREAU

Francis GOURREAU


Organisateur : 2003 à aujourd'hui

Né en 1946, passionné très jeune d’automobiles, malgré un handicap physique important, conduit toutes les voitures de l’entreprise paternelle, ce qui lui vaut le passage du permis de conduire (tant attendu) à 19 ans, au lieu de 18, suite à la destruction prématurée d’une des voitures. Intègre l’Ecurie O.R.T.F, qui deviendra TOURS AUTOMOBILES, pratiquement dès sa création en 1965, ce qui fut le début d’une longue expérience, étant successivement secrétaire, directeur sportif, commissaire de circuit, commissaire sportif, et co-créateur et responsable de l’épreuve VEC de Tauxigny sous les couleurs de l’Ecurie Tours Auto Participe comme co-équipier à de très nombreux rallyes avec tous les meilleurs pilotes de l’Ecurie, décroche 2 fois de suite le trophée du meilleur navigateur de l’Ouest, participe à de très nombreux rallyes nationaux et internationaux comme pilote où à chaque fois le spectacle et le plaisir sont au rendez-vous. Il aura l’extrême satisfaction d’apporter son concours pour prendre la responsabilité de l’organisation du Rallye Touristique du GRAND PRIX DE TOURS le samedi, ainsi que des commissaires pour la sécurité du circuit le dimanche.

FRANCIS GOURREAU

Francis GOURREAU en 1987, Sierra Cosworth Gr.N

Participation au championnat de France 69/70, équipage ROUSSEAU Michel/GOURREAU Francis

Participations :

  • au critérium de Touraine
  • au rallye du Rouergue
  • au rallye du Médoc
eric-formule-kart-01

Éric VOILLOT


Email : eric.voillot@gmail.com
Poste : Gestion du site Internet
Organisateur : 2013 à aujourd'hui

Né en 1985. Passionné d’automobile dès le plus jeune âge, il découvre le karting en 2005. Fin 2006, il lance avec Tony Tours2piste.com. Après plusieurs années à couvrir le Grand Prix de Tours, il rejoint, avec Tony, l’organisation en 2013 pour s’occuper du site Internet et d’animer la page facebook

Alain VOULOIR au GP de Tours 2014

Alain Vouloir


Poste : Directeur des démonstration du Grand Prix
Organisateur : 2014 à aujourd'hui

Il y a bien des années, je suivais le Rallye de Touraine, regardant passer les autos, entre autres une Capri qui « cirait mais qui cirait », j’entendais le speaker parler d’un concurrent local qui se nommait à l’époque, et si mes souvenirs sont bons : Michel Loreille.

Les années sont passées mais la passion est restée, chargé de famille et suivant d’autres circonstances, j’ai quand même commencé en 72 par une NSU 1200TT, belle époque des années 70 où les autos étaient croqueuses de santé et quelques fois de vie.

Les années suivantes sont restées très calmes en matière de jouets pour grands, puis l’occasion me fit acquérir une Vespa ou plutôt une Acma de 1953, son seul et unique propriétaire l’avait achetée à Tours je crois rue Georges Sand, j’avais réussi quelques temps après, sur le boulevard Béranger, à réunir la propriétaire de la concession qui l’avait vendue en 53 et l’ancien propriétaire, un moment inoubliable.

Limité par la place, la progression m’amena à une Vespa 400, que je présentais place de la Résistance, ancien lieu de « concentration de véhicules anciens ».

Puis la rencontre avec un Land Rover 88 fut déterminante, conduire cet engin ne fut pas de tout repos, enfin « façon » rallye, délestage de roues au freinage, direction très imprécise m’ont ramené quelques années en arrière quant à la concentration de tous les instants si l’on veut rester sur la route. 4 vitesses, overdrive mécanique et crabo nous offrait 16 possibilités de vitesses, dispositifs que j’utilisais très fréquemment, un de mes plaisirs en matière d’automobile étant de changer de vitesses.

Puis vint mon auto qui était mon rêve de jeune conducteur: une Triumph TR 4 A- IRS royal Navy blue avec roues à rayons, avec cette auto, je replongeais dans les années 60, un son spécifique, un moteur (de tracteur) avec un couple appréciable, je me suis délecté à rouler à bas régime et à traverser les villages même par temps froid et bruine insistante avec une double ligne inox.

Et puis, depuis 6 ans, la Morgan Plus 4 de 1999 à moteur Rover 2000, et là, j’avoue ne pas avoir de reproche à lui faire, saine à tous points de vue, tenue de route, freinage, équilibre, fiabilité.. . Rouler en ancienne avec la fiabilité d’une moderne, le pied quoi, le rêve pour beaucoup de passionnés.

Ma chérie ne fut pas mise à l’écart, bien que souvent dans cette auto, nous fîmes l’acquisition d’une Austin Healey Sprite, petite auto des années 60, qui venait de faire le rallye des princesses, pratiquement d’origine, jamais accidentée, en très bon état d’entretien et de conservation, elle a eu droit à une nouvelle robe, sans un gramme de mastic.

Mais le « malheur » fit que je rencontrais un autre fêlé qui mettait au point un trois roues de sa propre fabrication, j’ai eu la grande chance ou malchance de pouvoir l’essayer, et là, je me suis dit: c’est ça que je veux, un historique au moment.

C’est l’année que Morgan décida de se remettre à construire le nouveau MTW, dont certains vous diront qu’il n’est pas vraiment fiable. Et pour en revenir à mes propos précédents, je dirais que l’on roule en « moderne » avec la fiabilité d’une ancienne. Et je peux vous dire que tant que l’on a pas goûté, on ne peut pas imaginer les impressions que l’on ressent dans cet engin: Avion (de la première guerre), moto (side à deux places), auto (volant), bateau (Quand il pleut), tout y est, même s’il est à l’arrêt de temps en temps, le plaisir à l’état pur.

J’ai d’ailleurs un projet un peu décalé qui est d’y monter une boîte 6, j’aime particulièrement me démarquer.

Pour moi, bien que je sois loin d’avoir pratiqué la conduite de super autos, nombre de passagers ont été envoûtés par les impressions qu’il procure.

Et là, nous vivons dans le monde des bisounours, tout le monde a la banane, j’ai même vu un gendarme lever le pouce.

Un petit tour dans l’arrière pays Basque et vous serez conquis, j’en suis persuadé.



Sponsors

Retrouvez tous les sponsors du Grand Prix de Tours.